~ Amandine Delaunay ~

Amandine Delaunay.png

J'ai découvert Amandine Delaunay sur Instagram, où elle est présente sous le nom de Le.loup.blanc. Amandine tricote bien sûr, d'où sa présence dans cette rubrique, elle est aussi une talentueuse illustratrice. Elle a cette grande chance de pouvoir s'exprimer dans pleins d'univers… et elle maîtrise également très bien les mots. Découvrez avec quelle poésie et douceur elle nous parle de tricot… 

Qui es-tu Amandine ?

Je suis directrice artistique & illustratrice freelance. Je me suis mise au tricot il y a un an et demi parce que je passais en moyenne 3 heures par jour dans les transports en commun. Je voulais que ce temps devienne utile, qu'il prenne une consistance physique. 

Comme si j'avais le pouvoir de transformer les secondes en mailles… et les heures en vêtements.

Depuis, entre nous, c'est l'amour fou.

Je ne suis pas une tricoteuse “créative”, ça je le laisse à mon métier. Je me laisse guider par le designer. J'aime le fait de suivre une recette toute faite, et d'avoir une belle pièce à la fin, sans réfléchir plus loin que mes couleurs et mon échantillon. Mon cerveau se repose.

Je prends plaisir à apprendre de nouvelles techniques, mais aussi beaucoup à répéter un même mouvement à l'infini. 

Le temps est l'ingrédient principal du tricot. On ne peut pas tricoter quelque chose uniquement parce qu'on le veut terminer. Il faut aimer attendre, et profiter de chaque étape de la construction. Et le temps qu'on y passe renforce la valeur de l'objet.

Moment confessions intimes : Tricoter fait taire les voix dans ma tête.

Ça me permet de mieux suivre une conversation, ou juste de profiter du moment présent. Comme si le mouvement de mes doigts occupait juste assez mon cerveau pour faire taire les pensées pensées parasites ou négatives. 

En ce moment, j'apprends le point Brioche pour un châle. Inutile de préciser quel designer est à l'origine de cette nouvelle lubie. Ça me fait beaucoup de bien. C'est un projet coup de cœur complètement impulsif.

En général, je suis très “slow-knitting” : je réfléchi beaucoup à l'utilité d'une pièce, à sa modernité (en opposition à la mode qui file et change chaque année), aux couleurs qui pourront s'accorder avec ma garde-robe…

Et puis là j'ai craqué pour un bleu cobalt magnifique et ce patron improbable… ni très tendance, ni très accommodable, j'ai l'impression de désobéir à mon propre règlement, c'est très jouissif !

Certains projets pros commencent à être liés au monde du tricot, pour mon plus grand plaisir :)

 

~ Question Guinness Book ~
Combien de pièces as-tu déjà tricoté ?

Environ une vingtaine, dont 5 vêtements (pulls & gilets). Je commence juste !

~ Question Bucket List  ~
La liste complète des projets tricot que tu souhaites réaliser.

Ohlàlà, je n'en ai surtout pas ! Il y a des tonnes de patrons / de construction / de techniques et de designers qui me tentent.

Mais le tricot, c'est de la détente, j'ai déjà assez d'obligations à mon travail.

Je n'aime pas m'imposer des choses, même si ça vient d'une envie, ça ne doit jamais se transformer en contrainte.

Mes favoris Ravelry regorgent d'idées. Je n'ai jamais de liste définie. J'ai bien essayé, mais ça me gâche le plaisir !

Lorsqu'un projet se termine, je prends quelques semaines à réfléchir au prochain. J'adore ce moment ou j'hésite, je compare les patrons, les laines… Et j'adore aller choisir ma laine en boutique.

Du coup, je n'ai presque pas de stock. Que des restes :)

~ Question Fétichisme  ~
Si tu ne pouvais en tricoter plus qu'un seul et ce, durant toute ta vie, quel serait ton point de tricot préféré ?

Le point de Blé ! Pas le plus rapide, mais j'adore la texture…

~ Question Médicale  ~
Le tricot, c'est aussi une histoire de partage et de transmission.
As-tu transmis le virus à quelqu'un ?

Mes copines sont contaminées. Elles étaient déjà exposées au virus par leur entourage, je crois que ma fréquentation n'a fait qu'accélérer les choses. Ma belle-sœur a l'air d'être tombée dedans elle aussi.

~ Question Culinaire ~
Tu organises un diner exceptionnel qui réunit tes idoles tricoteurs, qui serait convié à ta table ?

Tous ceux j'admire pour leur créativité, leur approche singulière du tricot, ou bien l'envie et l'enthousiasme qu'ils transmettent : Alice Hammer, Stephen West, Jared Flood, Gwenola K., Susan Cropper, Kate Davies, les instagrammeuses/ intagrammeurs… et ma grand-mère of course !

~ Question Fan ~
Pour quelle personne célèbre souhaiterais-tu tricoter une pièce ?

Galadriel ça compte ?

~ Question Knit Awards ~
L'enveloppe vient d'être décachetée et ton nom vient d'être proclamé… au moment de ton discours, qui remercies-tu ?

Ma grand-mère ! La fast & furious du tricot. C'est elle ma première prof. Elle tricote comme l'éclair, et est toujours prête à se remettre en question pour apprendre de nouvelles techniques.

Elle s'est mise aux circulaires l'année dernière pour me faire un pull islandais (le Grettir de Brooklyn Tweed, en VO anglais sans sous-titre), et comme elle trouvait qu'elle n'allait pas assez vite, elle s'est reconvertie à la méthode continentale en une semaine. Normal !

Découvrez tous les projets d'Amandine sur son site Internet. Merci pour toutes ces belles réponses !