~ Anna et les petites choses ~

annabelle_bd.jpg

Cette semaine, nous avons rendez-vous avec Annabelle du blog Anna et les petites choses. Quand elle n'est pas en train de tricoter ou de partager sa passion sur Instagram, vous pouvez rencontrer Annabelle dans la jolie ville d'Angers. Si vous avez prévu une visite de la ville, n'hésitez pas à lui demander conseil : en effet, Annabelle travaille au tourisme de la ville et aura donc tous les bons plans angevins à vous donner !

Je tricote depuis à peu près 3 ans et de manière pathologique depuis un an. Tout est arrivé complètement par hasard : un soir je passe devant une boutique Phildar en soldes, j'entre sans réfléchir et je ressors avec des jolies pelotes (d'ailleurs j'ai compris seulement après l'importance du numéro des aiguilles, de la composition de la laine, du métrage, et tout et tout…). 

Petit à petit ma soif d'apprendre s'est transformée en défi personnel : maitriser quelques rangs de point mousse, puis de jersey, puis des torsades… et ça a été l'engrenage. Rapidement c'est devenu une véritable passion/addiction. Il est maintenant rare que je ne touche pas mes aiguilles pendant plus de deux ou trois jours. Je me balade toujours avec un encours dans mon sac à main, et je suis capable de tricoter partout sans aucun problème. Tricopathe, je vous dis…

Le tricot m’amuse, me détend, me déconnecte de tout. J’aime énormément voir des ouvrages haut en couleurs lentement prendre forme sous mes dix doigts. Qu'ils soient simples ou compliqués, ça m'émerveille à chaque fois.

~ Question Guinness Book ~
Combien de pièces as-tu déjà tricoté ?

Je n’avais jamais fait le total, et je viens de me rendre compte que depuis que le tricot est entré dans ma vie – il y a environ 3 ans – j’en suis déjà à une bonne centaine de projets terminés… Quand on aime, on ne compte pas !

Pour l’instant, je me suis concentrée sur de la layette et des accessoires haut en couleurs : snoods, bonnets, headbands, trendy châles, et tout un tas de chaussettes. Je n’en ai conservé que très peu pour moi, mais tout ça est en train de changer. J’apprends à la fois à avoir le tricot égoïste, et à affronter ma peur du « gros projet ». Tout un programme.

~ Question Bucket List  ~
La liste complète des projets tricot que tu souhaites réaliser.

Je n’ai de liste pour les « petits » projets, c’est-à-dire ceux qui ne demandent pas beaucoup de temps, de réflexion ou d’investissement. Si je souhaite offrir un cadeau ou tricoter un accessoire rapidement, je monte les mailles dès que ça me chante. J’ai aussi toujours deux ou trois paires de chaussettes en cours, parce que j’ai décrété que les chaussettes handmade, c’est la vie.

Pour le reste, j’essaye de ne pas trop m’éparpiller. Il fut un temps pas si lointain où ma Wishlist Ravelry ressemblait à un inventaire à la Prévert. Une vie entière ne m’aurait pas suffi pour tout tricoter. Maintenant, fini la pression, je vois au fur et à mesure. Mon défi de l’année 2016 : réaliser un premier vrai grand gilet, avec pour modèle le superbe « Old Romance » de Joji Locatelli. Certes, je n'ai pas choisi le plus facile, mais on y croit.

Pour la suite, deux trois hauts me trottent dans la tête : « Vitamin D » de Heidi Kirrmaier, « Poolside » de Isabell Kraemer et « Breathing space de Veera Välimäki.

Et puis tricoter mes idées m’attire de plus en plus. Au fil de mes envies je me lance dans l’écriture de patrons simples, rapides et accessibles. Quand j’arrive à un résultat assez satisfaisant, je le partage sur Ravelry et sur mon blog. Il y a d’ailleurs de nouvelles petites choses en prévision… Enfin, je dis ça, je dis rien ;)

~ Question Fétichisme  ~
Si tu ne pouvais en tricoter plus qu'un seul et ce, durant toute ta vie, quel serait ton point de tricot préféré ?

Je tricoterais uniquement les mailles à l’endroit, tout le temps (ce n’est pas un point, mais on dit que ça compte quand même, non ?). En rond cela donne du jersey, en aller-retours du point mousse. Et ça me suffirait – presque – pour être heureuse.

~ Question Médicale  ~
Le tricot, c'est aussi une histoire de partage et de transmission.
As-tu transmis le virus à quelqu'un ?

J’ai toujours vu mes grand-mères tricoter. Vous le connaissez aussi le cliquetis rassurant des aiguilles qui s’entrechoquent, en regardant les feux de l’amour les mercredis après-midis ? Séquence poésie nostalgique, bonjour…

Tout ça pour dire, qu’aujourd’hui je regrette de ne pas leur avoir demandé de me montrer comment faire (pour tricoter, pas pour regarder les feux de l’amour hein !). Un jour, sans raison, j’ai eu pour lubie d’apprendre et je suis rapidement devenue addict. J’ai alors été ravie de trouver des vidéos Youtube et des modèles gratuits pour m’améliorer constamment. Maintenant je propose à mon tour des mini-créations et des tutos. Quand je reçois un message me disant que l’un de mes patrons a servi à apprendre de nouvelles techniques ou de nouveaux points, je suis aux anges.

Je trouve aussi absolument génial que la vision du tricot change. Au début, quand je disais que c’était mon hobby, je recevais des regards amusés, voire moqueurs (mémé style !). Maintenant ça suscite beaucoup plus la curiosité et l’intérêt. Mes copines commencent même à me demander de leur expliquer les bases, pour mon plus grand bonheur.

~ Question Culinaire ~
Tu organises un diner exceptionnel qui réunit tes idoles tricoteurs, qui serait convié à ta table ?

Une table ne suffirait pas pour mon dîner idéal, partons plutôt sur un banquet, avec open bar de tricocktails of course ! Pour la liste des invités…

  • Perrine (@Perrinpimpim), qui a été la première tricoteuse que j’ai suivi sur les réseaux sociaux et qui m’inspire énormément.

  • Clarisse (@Wool_and_Perfecto), j’ai l’impression que nous évoluons et de progressons en parallèle, je trouve ça génial.

  • Coralie (@cocotteknits) qui a toujours des choix de patrons, de laines et de couleur au top.

  • Disou (@Disoux), dont la technique et la rapidité m’impressionnent, et qui me fait toujours beaucoup rire.

  • Lily Neige (@Lilyneige), qui amèneraient quelques-uns de leurs adorables alpagas tout en douceur.

  • Catherine (@madelaine_et_filibert) pour nous parler de la manière dont elle teint magnifiquement ses laines.

  • Joji Locatelli (@jojilocat) sera aussi là, parce que je suis totalement fan de tous ses modèles.

  • Frenchie (@Arohaknits), qui m’a vraiment donné le coup de pouce dont j’avais besoin pour commencer à gribouiller quelques idées de modèles. Elle a toujours des conseils avisés et des petits trucs à mettre en place pour avancer.

Je m’arrête là dans la liste avant d’écrire un annuaire complet, mais bien entendu, il y aurait tout plein d’autres tricopains et tricopines d’Instagram, des tricothés angevins… Je veux que tout le monde soit là !

~ Question Fan ~
Pour quelle personne célèbre souhaiterais-tu tricoter une pièce ?

Un bon gros pull irlandais pour Robbie Williams… (c'est la première idée qui m'est venue, je ne vais pas chercher plus loin !).

~ Question Knit Awards ~
L'enveloppe vient d'être décachetée et ton nom vient d'être proclamé… au moment de ton discours, qui remercies-tu ?

Ma réponse va sembler bizarre, mais je dirai : « la communauté tricot », et plus particulièrement celle d'Instagram. Je suis chaque jour un peu impressionnée par les échanges et le partage. Je ne savais pas que le simple fait de partager des photos en ligne pouvait mener à d’aussi belles rencontres, même virtuelles. On prend le temps d’échanger, de se donner des conseils, de s’encourager. Et quand en plus on a enfin l’occasion de se voir en vrai, c’est encore mieux.

Merci Annabelle pour ce partage et rendez-vous sur son blog et son Instagram pour suivre ses aventures tricot !