~ Jaenelle ~

Jaenelle.png

Notre Wool Interviewée de la semaine s'appelle Marion, mais on la connait sous le pseudo Jaenelle, notamment sur le blog A l'Estudiantine qu'elle anime depuis fin 2013. J'ai connu Jaenelle à l'époque où elle avait lancé le principe des Knit Tag, qui me font penser aux Wool Interviews. Les Knit Tag, c'était une série de questions à laquelle on répondait et où nommait à la fin deux tricoteurs pour qu'ils répondent à leur tour à ces mêmes questions. Cela avait fait un joli tour parmi pas mal de passionnés de tricot !

Jaenelle est étudiante en communication et impressionne par l'ensemble de ses compétences et centres d'intérêt ! Figurez-vous qu'en plus du tricot, Jaenelle donne également des cours particuliers d'anglais, de français, de langue des signes et d'informatique sur une plateforme de cours en ligne !

Le tricot est entré dans sa vie en 2012 quand, à la recherche de la parfaite écharpe chaude qui l'accompagnerait tout l'hiver, elle a préféré la tricoter ! Pourtant, même si elle avait appris enfant grâce à sa grand-mère, elle avait surtout le souvenir d'échecs plus ou moins disgracieux.

Mais elle a bien fait d'insister cette fois-ci car depuis, elle tricote absolument partout : train, bus, tramway, files d'attente, université, parc… Jusqu'à ouvrir un blog pour partager sa nouvelle passion et rencontrer d'autres amoureux de tricot comme elle !

Jaenelle nous confie également quelque chose de très touchant. Je retranscris ses mots tels quel, tellement ils sont forts.

Je vais t’avouer quelque chose… Il y a peu, j’ai réappris à tricoter. Cet été, peu après mon anniversaire, j’ai perdu mon grand-père. Cela a été très difficile… je continuais à tricoter, mais j’avais perdu le goût, je tricotais sans envie, sans conviction, sans amour. Je tricotais mécaniquement en fait. Puis, j’ai laissé mes aiguilles et je suis partie au Japon durant deux semaines : j’ai appris à méditer, à être en pleine conscience, à m’écouter, à m'aimer et j’ai pu y faire mon deuil. Puis j’ai redécouvert le tricot et j’ai pu lui appliquer la pleine conscience. J’ai l’impression d’avoir véritablement réappris à profiter de cette passion. 

Jaenelle avait rédigé un billet sur le sujet que je vous invite à lire.

~ Question Guinness Book ~
Combien de pièces as-tu déjà tricoté ?

Entre les cadeaux, les pièces perso et les ratés, j’en suis à plus ou moins 110 pièces. Si je devais compter les abandons, on pourrait facilement rajouter une vingtaine de pièces supplémentaires. 

~ Question Bucket List  ~
La liste complète des projets tricot que tu souhaites réaliser.

J’ai toujours une knitting list longue comme le bras…Si seulement les journées étaient plus longues !

Dans la liste de mes projets, j’ai notamment de nombreux modèles d’Alice Hammer tels que le Pull Parisienne, le pull Lena, le Big Bill, le Fisherman, le Doux Poncho et l’étole Ewe.

J’ai aussi des modèles de Marcelle et Clo tels que le Sweet Sweater, le pull Agatha et le pull Cooper.

J’aimerai également tricoter les modèles Asymetric Odette et Claude d’Aurélie (aka la Poule à Petit Pas). Il y a aussi de nombreux modèles issus du livre de « 20 pulls tout doux » de Charlov qui sont venus grossir la liste.

Le pull torsadé, le Syrma et le Bryum de l’Île aux Fils sont également des must-haves que je devrais trouver le temps de tricoter un jour.

Etant une grande adepte de châles (je dois en posséder déjà une dizaine), j’ai récemment craqué pour le Brokilon d’Agata Mackiewicz et le Waiting for rain de Softsweater Knits.

Et en vrac : le Jamestown de Amy Christoffers, la robe Blue expanses d’Elena Borisenkova, le Cloaked in Clouds Poncho d’Alexandra Tavel et tellement d’autres… *rêveuse*

~ Question Fétichisme  ~
Si tu ne pouvais en tricoter plus qu'un seul et ce, durant toute ta vie, quel serait ton point de tricot préféré ?

Sans hésiter : le point de riz ! J’adore ce point texturé ! Il donne un aspect cocon à tout ce que l’on tricote avec. Je l’ai tricoté à toutes les sauces : cozy pour thermos, bonnets, écharpes, mitaines, trousses, chaufferettes, coussins… Je ne m’en lasse jamais et c’est un point qui est assez facile pour pouvoir être tricoté en même temps que je regarde un film sans être trop ennuyeux.

~ Question Médicale  ~
Le tricot, c'est aussi une histoire de partage et de transmission.
As-tu transmis le virus à quelqu'un ?

J’ai déjà transmis le virus à quelques copines, réveillée la souche endormie chez d’autres qui s’étaient arrêté de tricoter pendant longtemps… J’aimerais bien pouvoir essayer de transmettre le virus pendant un apéro ou un atelier tricot.

Néanmoins, j’ai aussi plusieurs triconautes qui m’ont contactées et m’ont racontés que mon blog leur avais transmis ce virus. Cela me fait toujours plaisir de recevoir ces messages, car comme tu l'écris, le tricot est, en effet, une histoire de partage et de transmission. C’est quelque chose qui est très important pour moi. A mes yeux, le tricot, tout comme les autres arts de la laine et du fils sont des héritages dont nous sommes, du certaine manière, les gardiens et les gardiennes.

Dans une société de plus en plus digitalisée et virtuelle ces arts nous rapprochent humainement parlant et nous permettent de transmettre et de protéger un héritage commun. 

~ Question Culinaire ~
Tu organises un diner exceptionnel qui réunit tes idoles tricoteurs, qui serait convié à ta table ?

Habitant en province, je n’ai jamais eu trop l’occasion de rencontrer d’autres tricoteurs et tricoteuses donc j’aimerais inviter toutes celles et ceux que je connais grâce à leur blog ou sur les réseaux sociaux pour faire plus ample connaissance : Knit Spirit, Rachel Says Yepa, Zak a dit, Fille d’Hiver, Julypouce, Wool & Perfecto, Aline au pays des mailles, Apodioxe, Charlov, Toute en Fouinesse, Purple Laine, Mon sheep Shop, La fée fil, Lilofil, Hello Birdie, Mlle Quincampoix, Coralie (Cocotte knits), Aurélie de La Poule à Petit Pas, Chloé de Chloé tricote, Mr Mousse Tricote, Les Gambettes sauvages, Carofoliz, Woolyma creations, Jakecii, Tata tricot, Le petit panda, toi :P… et je dois en oublier tellement… Mais là ça ne serait plus une table, mais un banquet xD

~ Question Fan ~
Pour quelle personne célèbre souhaiterais-tu tricoter une pièce ?

Le rêve serait de tricoter pour Emma Watson. J’apprécie très peu, de manière générale, les people et autres célébrités (cela n’engage que moi et je comprends tout à fait que certains apprécient), je les trouve trop « perchés », la tête dans les étoiles et les pieds qui ne touchent plus terre. Mais, Emma Waston est l’exception qui confirme la règle : élégante sans jamais être trop provocante, engagée dans des causes qui me touchent (féminisme, commerce équitable, développement durable)… Je pense que je lui tricoterai une étole très aérienne avec un joli point de dentelle, certainement en mohair noir. 

~ Question Knit Awards ~
L'enveloppe vient d'être décachetée et ton nom vient d'être proclamé… au moment de ton discours, qui remercies-tu ?

out d’abord, je remercierai ma grand-mère qui est celle qui a essayé de m’apprendre le tricot quand j’étais toute petite. Puis je remercierai toutes les blogueuses qui m’ont inspirée et m’ont donné envie de me lancer : Charlov, Knit Spirit, Julypouce, Apodioxe, La poule à petit pas…Puis je remercierai mes parents, ma petite soeur, mon copain et mes ami(e)s qui supportent ma tricopathie, ont été mes premiers cobayes et qui doivent toujours supporter mes aiguilles et ma laine partout où je me déplace ^^

Enfin, je remercierai toutes les personnes qui me suivent sur mon blog et sur les réseaux sociaux. Je vous aime fort ! *coeur avec les doigts* 

Merci Jaenelle pour ce partage, on continue de te suivre sur A l'Estudiantine!