~ Kriss Cat Knits ~

 
Portrait Kriss Cat Knits.png
 
 

Je m'appelle Christelle, alias Kriss Cat Knits.

J’ai 36 ans et je suis la maman d’un petit garçon de 4 ans ½ et d’une petite fille de 2 ans ½. Comme beaucoup, j’ai appris le tricot avec ma maman pendant mon enfance. J’ai fait une écharpe pleine de trous que je n’ai jamais terminée, puis j’ai fait une pause jusqu’à mes 30 ans. Un jour, ma sœur m’a fait découvrir le blog de la célèbre poule pour ses bijoux, moi je n’ai eu d’yeux que pour ses couvertures au crochet. J’ai donc appris dans mon coin à crocheter. Je suis vite passée au tricot, et parallèlement, à la couture. Le tricot est ce que je préfère, si je ne tricote pas pendant plusieurs jours cela me manque vraiment. Ce sont des gestes très addictifs et qui m’ont sûrement aidés à rester non fumeuse depuis quelques années.

Quand je pense à toutes ces années sans tricot et au nombre de pulls que j’aurai pu tricoter !

J’ai commencé par des gros snoods, des pulls en très grosse laine et de la layette Phildar. Et puis j’ai découvert le gilet Henriette d’Alice Hammer, Ravelry et l’univers des designers indépendants. Depuis, je suis une tricoteuse de pulls (principalement pour moi). J’essaye de n’avoir qu’un seul projet à la fois mais je me mens à moi-même car j’ai toujours deux ou trois encours. 

Entre deux gros projets, je case un bonnet, un pull enfant ou une paire de chaussettes. Je n’ai plus de longs moments à consacrer au tricot et je ne suis pas très rapide, mais maille après maille, on y arrive. 

~ Question Guinness Book ~
Combien de pièces as-tu déjà tricotées ?

Mon Ravelry indique 54 projets. Étant donné mon assiduité pour remplir mes fiches projets, les vieux tricots oubliés (ou ratés) et les cadeaux, je pense qu’on peut doubler le nombre.

 

~ Question Bucket List  ~
Si tu devais faire la liste complète des projets tricot que tu aimerais tricoter

La liste serait (très) longue et le projet sur le haut de la pile change vite. Là tout de suite j’aimerai une paire de chaussettes autorayantes. Ensuite, j’aimerai me mettre sérieusement au jacquard. Le Bowfell de Anna Dervout et le Boyscout d’Alice Hammer sont en tête de liste.

~ Question Fétichisme  ~
Si tu ne pouvais en tricoter plus qu'un seul, quel serait ton point de tricot préféré ?

Ce n’est pas très original mais je dirai le jersey. On peut le mettre à l’endroit, à l’envers, le denteler, le torsader, le jaquardiser… les possibilités sont infinies alors je ne m’ennuierai jamais. En ce moment, j’ai besoin de projets simples en jersey en rond. J’apprends à tricoter en méthode continentale pour avoir moins de douleurs aux bras liées au tricot, et je maîtrise nettement plus la maille endroit qu’envers.

~ Question Doudou ~
Quelle est ta marque et ta matière préférée de laine ? Si tu ne devais en tricoter qu'une seule, toute ta vie ?

Si je devais choisir une seule marque pour toujours, je dirai La Droguerie. Quand j’y passe, j’aime flâner devant toutes leurs variétés de laines et de couleurs. Je ne résiste pas au kid mohair, à la plumette ou encore aux paillettes de la voilette

Globalement je suis plutôt dans la team « laine poilue for ever ». Un petit fil de kid silk ajouté à une autre base fait toujours mon bonheur. J’aime aussi beaucoup la fine kid d’Anny Blatt. Depuis quelques temps, je vois passer plusieurs projets en suri alpaga et j’ai très envie de la tester. 

Dans la catégorie laines plus sèches, j’aime beaucoup la De Rerum Natura, c’est une valeur sûre. Il y a aussi Bouclelaine, mes voisines finistériennes. Récemment, j’ai enfin pu les rencontrer et j’attends avec impatience le retour de toutes leurs couleurs pour tricoter la mérinos-angora.

~ Question Monochrome ~
Si tu ne devais tricoter qu'une seule couleur, laquelle choisirais-tu ?

Le bleu car il va avec tout. Je n’aime pas tous les bleus. Cher bleu schtroumph, je suis désolée mais je préfère les bleus intenses comme le Till’midnight de Simone ou l’indigo de La Droguerie. J’aime aussi les gris bleutés, mon graal étant le cumulo nimbus de La Droguerie (photo ci-dessous). 

En parlant couleurs, j’aime beaucoup les palettes de certaines marques comme Biches et Bûches, et certains teinturiers indépendants. J’ai déjà cité Simone, mais je pense aussi à Studio MeezLainamourée, et j’espère un jour voir en vrai les écheveaux de Maison Corlène et Woolbabywool

~ Question Révulsion ~
Le point ou la technique que n’aime pas du tout ou que tu redoutes ?

Je ne redoute pas grand-chose, « au pire on défait », par contre je n’aime pas du tout relever des mailles. Avant je détestais le magic loop, et finalement en trouvant les bonnes aiguilles ça roule tout seul. Tricoter avec les minis circulaires de 23 cm est un cauchemar pour mes doigts.

~ Question Fierté  ~
Quel ouvrage tricot fait ta fierté et pourquoi ?

Techniquement, c’est sûrement le pull rayé de Mariko Mikuni (photo ci-dessous). Il n’est pas compliqué mais le patron est en japonais, il n’y a qu’une taille et j’ai dû pas mal détricoter et retricoter pour l’adapter à mes mesures. 

Sentimentalement, je suis fière des petites brassières « Jeune pousse » de Nadia Crétin- Léchenne que j’ai tricotées en plusieurs exemplaires pour la naissance de mes enfants.

~ Question Médicale  ~
Le tricot, c'est aussi une histoire de partage et de transmission.
As-tu transmis le virus à quelqu'un ?

Je suis une fille de brodeuse et couturière, alors je partage l’amour du fil avec ma maman. Elle s’est d’ailleurs remise au tricot récemment. Je pense aussi à mon amie tricoteuse, Elo (Henriette et Cie), nommée entre autre meilleur binôme de CSF. Sinon, j’ai converti au tricot mes copines de couture, on essaye de se retrouver régulièrement. 

J’ai aussi donné quelques cours de tricot mais par manque de temps j’ai dû arrêter. Dans le cadre de mon travail (je suis infirmière en psychiatrie et musicothérapeute), j’essaye d’organiser tous les hivers un projet de tricot collectif avec les patients. Des liens se créent entre eux, les initiés apprennent aux novices et on découvre presque autant de montage de mailles que de tricoteurs. Je suis sincèrement convaincue du bien-être que le tricot peut apporter, notamment dans les moments difficiles de la vie. Un jour peut-être je m’orienterai professionnellement plus spécifiquement dans ce sens.

~ Question Culinaire ~
Tu organises un dîner exceptionnel qui réunit tes idoles tricoteurs, qui convies-tu à ta table?

Sans surprise Alice Hammer (mais je crains que son agenda soit déjà rempli de dîners wool) pour son amour du vêtement et un quizz tricot en live, Anna(Along avec anna) pour sa passion du jacquard, Simone (Yarnbysimone) pour ses couleurs, Solène (Nale) pour la douceur de ses modèles, Julie Embra(Embrajulie) pour ses tricots en mohair et son univers si coloré, Lise(Lisetailor) pour un coaching en méthode continentale et toi Bernie pour ton amour de la wool ! A nous 8, je pense que la soirée serait déjà bien remplie en papotages.

~ Question Fan ~
Pour quelle personne célèbre souhaiterais-tu tricoter une pièce ?

Un boyfriend hat noir pour Paul Banks le chanteur d’Interpol.

~ Question Hyperactif ~
Quand tu tricotes, as-tu l'habitude de regarder une série, un film, d'écouter la radio, de lire ? 

Généralement, je tricote le soir devant une bonne série ou le week end avec un podcast de Lise Tailor ou Along avec Anna.

~ Question Knit Awards ~
L'enveloppe vient d'être décachetée et ton nom vient d'être proclamé… au moment de ton discours, qui remercies-tu ?

Celui qui peut m’attendre très longtemps quand je m’arrête juste « quelques minutes » dans une mercerie, c'est-à-dire mon mari, certainement la personne la plus patiente et conciliante de cette planète.


Merci beaucoup Christelle pour tes réponses à la Wool Interview. Pour celles et ceux qui te suivent déjà sur Instagram, tu réalises de temps à autre de chouettes sélections de tutos tricot.