~ Ophélie Guerville ~

portrait.jpg

Cette semaine, notre Wool Interviewée est particulière pour moi… Un peu à l'image de Rachel que j'avais interviewée il y a quelques mois, elle fait partie de celles avec qui j'échange régulièrement sur Instagram, depuis si longtemps, mais que je n'ai jamais rencontré. Pourtant, comme je le disais aussi à l'époque pour Rachel, je suis certaine que quand on se rencontrera ENFIN, il n'y aura besoin d'aucun temps d'adaptation : on sera bavardes et complices en un instant ! Il n'y a donc plus qu'à organiser cette rencontre au sommet ;)

Je suis très fière de vous présenter Ophélie Guerville, la fameuse @opheliiiiiiiiie sur Instagram. Tant de i dans son pseudonyme donne le ton : cette fille est sympathique, souriante, rigolote et tellement douée !

Bonsoir à tous, je suis Ophélie ! 
J‘ai réellement commencé le tricot il y a 3 ans et demi, au départ, pour ma fille qui avait 18 mois. J'ai appris assez tôt le tricot avec ma grand-mère, mais je n'avais réalisé que quelques écharpes pleines de trous et un gilet pour sortir les poubelles : un affront au talent de ma grand-mère qui tricotait des merveilles à une vitesse folle. YouTube m'a beaucoup aidé à progresser, en particulier les vidéos de 
@woolandthegang, ainsi que leur kits en grosses aiguilles. J'ai d'ailleurs gardé le goût pour ces énormes mailles.

Le tricot est rapidement devenu un moyen d'évacuer le stress. Ayant de plus une prédilection pour les addictions, le shopping en particulier, le tricot s'est rapidement imposé mais aussi l'amour de la laine, puisque je pourrais ouvrir une boutique sans problème (je vais éviter d'essayer l'héroïne ah ah!). En tant que fan de mode, cela permet aussi d'assouvir quelques envies à moindre coût, et ainsi de limiter les dégâts bancaires ! Quoique avec les achats de pelotes…

Quand je ne tricote pas, je passe mon temps dans un milieu clos, le bloc opératoire ou j'exerce comme IBODE, comme on dit dans notre jargon (infirmière de bloc opératoire), pour tout ce qui relève de l'urgence.

Ophélie est aussi la créatrice du super tuto Chunky Cardigan, qu'on a toutes soit déjà tricoté, soit placé en bonne position dans la knit list de l'hiver prochain. Retrouvez le tuto ici… et en photo ci-dessous, porté si joliment par Victoria, du blog Mango and Salt.

~ Question Guinness Book ~
Combien de pièces as-tu déjà tricoté ?

Je pense avoir tricoté 14 pulls, 17 gilets, 3 bonnets, 2 écharpes, 1 snood, des mitaines, pas si Guinness que ça mais je suis d'une lenteur… (est-ce qu'une écharpe pour poupée de 3 cm x 20 cm ça compte ?). Pas facile de trouver tout le temps dont j'aurais besoin pour assouvir mes envies tricotesques.

~ Question Bucket List  ~
La liste complète des projets tricots que tu souhaites réaliser.

Et encore d'autres trucs mais là ça m'échappe!

~ Question Fétichisme  ~
Si tu ne pouvais en tricoter plus qu'un seul et ce, durant toute ta vie, quel serait ton point de tricot préféré ?

Le point de Jersey, car en tant que bonne paresseuse, j'aime les points simples ! (En circulaire bien sûr, pour moins de réflexion). Il a un joli rendu, et se tient bien. 

~ Question Médicale  ~
Le tricot, c'est aussi une histoire de partage et de transmission.
As-tu transmis le virus à quelqu'un ?

J'ai vainement tenté de mettre mon conjoint au tricot, mais sans succès : bien trop réac pour admettre que le tricot n'est pas fait que pour les femmes. J'ai eu le même soucis avec les tâches ménagères d'ailleurs ;)

Par contre, j'ai transmis je crois, le goût de reprendre le tricot à deux des mes collègues. On est d'ailleurs assez nombreuses à tricoter au travail !

~ Question Culinaire ~
Tu organises un diner exceptionnel qui réunit tes idoles tricoteurs, qui serait convié à ta table ?

Je convie CloAlice HammerAurélie la Pouletoi ! 

Mais aussi les instagrammeuses : 

On fait partie de la #tricopatheteam : un clan d'addicts à la laine et au tricot !

J'ai aussi une pensée particulière pour Charlott Pettersen qui a créé Ministrikk dont je suis totalement fan.

~ Question Fan ~
Pour quelle personne célèbre souhaiterais-tu tisser une pièce ?

Sans hésiter, pour mon acteur préféré : Ralph Fiennes ! Je le verrais bien en pull irlandais et cela assouvirait mon besoin de tricoter un pull pour homme car le mien hait les pulls ! Allez savoir pourquoi, peut-être qu'il ne peut plus voir la laine en peinture (en rapport à mon mur de laine ?).

~ Question Knit Awards ~
L'enveloppe vient d'être décachetée et ton nom vient d'être proclamé… au moment de ton discours, qui remercies-tu ?

Je remercie ma grand mère pour m'avoir appris à tricoter quand j'avais 8 ans et aussi pour m'avoir légué ses aiguilles. 


Merci chère Ophélie pour tes réponses, ta spontanéité et ton humour ! On continue à suivre tes défis tricot sur Instagram, on en profite pour s'extasier sur tes virées shoppings et sur ta maîtrise des gâteaux M&M’s ;)