~ Samuel Barsky ~

samuel.png

Ah la la les amis ! Mais quelle aventure ces Wool Stories ! À chaque édition, de nouvelles surprises. Et l'interview d'aujourd'hui n'échappe pas à la règle, elle en est même l'incarnation la plus parfaite !

Tout d'abord, rendons à César, c'est-à-dire ici Agnès de Chaumière Oiseau, un vibrant hommage car c'est elle qui m'a donné l'idée d'interviewer le super talent de la semaine. Alors, moi, je ne sourcille jamais quand on me donne de si bonnes idées, et je m'exécute dans la seconde en envoyant un message privé sur Instagram à ce fameux talent. Quitte à être en plein dans l'évocation d'expressions toutes faites, comme on dit, qui ne tente rien n'a rien… Bref, vous avez compris.

J'ai eu deux surprises. La première, c'est quand le talent m'a répondu rapidement sur Instagram, me donnant son adresse email pour recevoir les questions… c'est un peu comme si je venais de récupérer l'adresse mail d'Édouard Baer, pour vous expliquer ma joie ;)

La deuxième, c'est plus qu'une surprise, c'est tout simplement du jamais vu dans l'histoire des Wool Stories : le talent a répondu et renvoyé ses réponses en moins de 30 minutes ! Ce n'est pas DU TOUT pour mettre la pression aux futurs Wool Interviewés ou pour envoyer un message genre ‘Tu vois’ à celles et ceux qui ont été interviewés par le passé et qui auraient mis, disons-le poliment, 'un peu’ plus longtemps à me répondre ;)

Mais quand vous allez voir de qui il s'agit et ce qu'il est capable de faire en tricot, ma petite intro ne vous étonnera même plus…  

J'ai le grand plaisir de vous présenter Samuel Barsky. 

Son nom ne vous évoque peut-être rien encore, mais ses créations tricot ont surement défilé sur vos fils d'actus Facebook ou autre (si comme moi, vos amis n'hésitent jamais à vous taguer sur le moindre article en lien avec le tricot, comme l'idée de tricoter des pulls pour des pingouins… vous voyez de quoi je parle ?). 

En effet, il y a quelques temps, il a eu l'honneur de quelques articles qui présentaient son art, car oui, à ce niveau là, c'est une véritable oeuvre artistique que nous propose l'américain Samuel Barsky depuis des années.

Comment le présenter un peu plus longuement pour ceux qui n'auraient pas eu vent de son talent ? Comme je le disais hier sur Instagram en teasing de cette Wool Interview, Samuel Barsky tricote ce qui l'entoure. C'est-à-dire que ses pulls ne suivent aucun patron et sont uniques en leur genre car directement inspirés de lieux, époques, animaux ou périodes de l'année.

J'avoue, au début, quand on prend connaissance de ses créations, on sourit. Mais très vite, quand on voit le nombre et la qualité de ses reproductions, on ne peut être que bluffé par Samuel. À cela s'ajoute que ce Monsieur est si sincère dans sa démarche que ses créations tricotées, tels des tableaux vivants portés, sont en fait une incroyable exposition créative qu'il ne cesse de s'enrichir, au fil de ses idées, de ses voyages, de ses expériences.

Et ce qui fait la magie de l'oeuvre de Samuel Barsky (je me prends pour un commissaire d'exposition…), c'est aussi cette formidable mise en abime qu'il nous propose, en se prenant en photo, avec ses pulls, devant les lieux que ceux-ci évoquent. 

Bonsoir à tous, je m'appelle Samuel Barsky, je vis à Baltimore aux États-Unis. J'ai appris à tricoter en 1999 avec les propriétaires d'une boutique de laine. J'ai tricoté mon premier pull ‘Knitted Art’ 17 mois après ma première leçon de tricot. Après avoir réalisé un pull en suivant un patron, je voulais tricoter un pull avec une image représentant la nature, mais aucun patron semblable n'existait. J'ai donc commencé à dessiner une image sur un graphique et je me suis rendu compte que je pouvais tricoter la même chose !

~ Question Guinness Book ~
Combien de pièces as-tu déjà tricoté ?

108 pulls exactement. J'ai déjà organisé plusieurs expositions pour les présenter, j'espère le faire un jour en France.

~ Question Bucket List  ~
La liste complète des projets tricot que tu souhaites réaliser.

J'ai tellement d'idées mais je ne suis pas sûr de pouvoir tous les réaliser, en une seule vie.

~ Question Fétichisme  ~
Si tu ne pouvais en tricoter plus qu'un seul et ce, durant toute ta vie, quel serait ton point de tricot préféré ?

Je n'ai pas de point préféré.

~ Question Médicale  ~
Le tricot, c'est aussi une histoire de partage et de transmission.
As-tu transmis le virus à quelqu'un ?

J'essaie de réunir le maximum de tricoteurs dans les groupes de tricot auxquels je participe. 

(j'ai aussi demandé à Samuel s'il était intéressé par une rencontre avec ses fans français, la réponse est oui, évidemment… donc qui c'est, peut-être qu'un jour prochain, on le rencontrera !).

~ Question Culinaire ~
Tu organises un diner exceptionnel qui réunit tes idoles tricoteurs, qui serait convié à ta table ?

Mes professeurs de tricot, les propriétaires des boutiques de laine où je me rends, ma famille et mes amis.

~ Question Fan ~
Pour quelle personne célèbre souhaiterais-tu tricoter une pièce ?

Quiconque est prêt à payer le bon prix !

~ Question Knit Awards ~
L'enveloppe vient d'être décachetée et ton nom vient d'être proclamé… au moment de ton discours, qui remercies-tu ?

Je remercie ceux qui m'ont appris à tricoter il y a 18 ans, qui qui ont rendu cela possible. Et à tous ceux qui m'aide à faire connaître mon projet.

Voilà, c'était les réponses pleines de bon sens de Samuel Barsky ! J'aurai voulu mettre toutes ses photos dans cette interview mais comme il l'évoque, 108 pulls tricotés, cela ferait une très longue Wool Stories.

Du coup, je vous invite à découvrir son tout nouveau site Internet où il présente ses créations, classées années par années. Suivez-le également sur Facebook, où il organise régulièrement des Facebook Live où vous pouvez lui poser des questions en direct… et sur Instagram, où il est arrivé récemment mais où il a déjà pleins d'amis !

J'espère que cette Wool Interview artistique vous aura plu autant qu'à moi…